Salle Raoul et André Barreau Avenue Georges Pompidou 04000 DIGNE LES BAINS
/
+33 6 51 42 10 14
Club Cyclotouriste Dignois

Irénée AUZET, président fondateur

Le Président-fondateur
 
 Le Club Cyclotouriste Dignois est né à la disparition du Rallye-Moto-Club-Dignois, dont il a repris les statuts en 1939.
Nous étions, à l'époque, une trentaine de mordus du vélo, tous amateurs 'touristiques'. Chaque membre, selon son métier, ses occupations ou fonctions ne pouvait pratiquement pas rouler en semaine ; aussi c'est le dimanche matin que chacun dérobait quelques heures à sa famille pour partir tous ensemble pour une sortie d'une cinquantaine de kilomètres, puis autour de 100 km.
Sillonnant nos agrestes routes de Haute-Provence, nous savions ménager une pause afin de déguster le jambon, cru, naturellement, le saucisson ou la confiture, dans les bistrots et restaurants de Mézel, Barrême, Moriez, La Javie, Seyne, Oraison ou Manosque.
A mon grand regret, quelques noms échappent à ma mémoire, mais bon nombre sont inoubliables : Raoul et André Barreau chez qui se tenait notre quartier général, René Arniaud, Victor Tournier et son gendre Arnaldi, par ailleurs coureur de renom à Nice, Ange et Raymonde Ghiotti, Emile et Francine Coulet, Gaston Sabatier, 'Mimi'Arnaud, Jeannette Belon, Marcel Laureaux, Frangopoulos, l'homme aux grands braquets, et quelques-uns plus jeunes à l'époque, André Exubis et son frère Marcel, Chandre, Josette Anselme (qui allait devenir Madame la Présidente) et moi-même à qui ces copains confièrent la responsabilité et l'honneur de Président-fondateur.
Dès 1939 nous avons participé au Corso de la Lavande, présentant un char, plusieurs tandems et une triplette pilotée par 'Lindo', très applaudis.
Après une année de présidence du 'Grand' (Barreau), André Exubis m'a succédé, se montrant un parfait porte-drapeau pendant de longues années ; il devait même être porté par ses pairs à la présidence de la Ligue de Provence, faisant ainsi honneur à Digne-les-Bains.
J'ai plaisir ici à le féliciter, ainsi que ceux qui lui ont succédé, Gérard Meunier et François Manent. J'adresse à tous, les anciens que j'ai connus et les nouveaux membres du club, mes sincères amitiés et mes félicitations pour perpétuer cette amicale ambiance cyclotouristique.

Le CLUB CYCLOTOURISTE DIGNOIS
 
 
L'ORIGINE
 
Pour celui qui a été du noyau originel, il y a de quoi dire... Depuis plusieurs saisons déjà un groupe d'amateurs de sorties à bicyclette rayonnait dans le département des Basses-Alpes. Le « Il faudrait créer un Club » ou « Si on créait un Club » revenait souvent dans les discussions... Une tentative auprès du Club Athlétique Dignois qui avait diverses sections fut faite, sans conclusion. Les bonnes volontés qui s'étaient manifestées désirant garder leur indépendance. Les frères BARREAU, commerçants en cycles motos, avaient créé en 1931 le RALLYE MOTO-CLUB DIGNOIS. Celui-ci était en sommeil depuis quelque temps déjà, supplanté dans son activité par le développement de la "Petite Reine". Les démarches administratives étant toujours très longues et disons-le fastidieuses, nos bénévoles décidèrent, après une légère modification, de se servir de ce club en sommeil en le nommant désormais RALLYE MOTO-CLUB et CLUB CYCLOTOURISTE DIGNOIS RÉUNIS. Le premier bureau du CLUB CYCLOTOURISTE DIGNOIS fut déposé à la Préfecture des Basses-Alpes le 18 juillet 1939. Le Président d'honneur était Alfred POILROUX, propriétaire du Grand Café Gassendi où fut fixé le siège ; le Président Irénée AUZET entouré de MM. Charles GROUILLER et Jules NOÉ, vice-présidents ; Maurice TAILLEU, Secrétaire ; Gaston SABATIER, Trésorier ; Marcel EXUBIS, trésorier adjoint et comme Assesseurs René GIRARD, Elie SEGUIN, André EXUBIS. Ce n'est que beaucoup plus tard que notre association prit son nom définitif de CLUB CYCLOTOURISTE DIGNOIS.
 
COURSES (U. V.F.) - CYCLOTOURISME (F.CI.M.)
 
Dès son origine le CCT DIGNOIS s'affilia à l'Union Vélocipédique de France, l'U.V.F., sœur aînée de la Fédération Française de Cyclisme actuelle et à la Fédération Cyclotouriste Indépendante du Midi (F.CI.M.) Groupement pour l'encouragement au cyclotourisme régional dont le siège était à Marseille. A l'actif du CCT DIGNOIS, sur le plan compétition, c'est celui-ci qui organisa la première course de côte de Courbons, le "Critérium des Grimpeurs" le 15 Juin 1941. Vainqueur Robert SCUITTI, de St Maime, devant VOYRON, de Veynes et Edouard FACHLEITNER de Manosque. Nous avons également relevé l'organisation des Grands Prix de la ville de Digne, de celui des Vétérans, du Prix d'Ouverture sur le Circuit du Lycée, du Championnat de vitesse des Basses-Alpes, d'un Cross Cyclo Pédestre, de la polymultipliée Bas-Alpine.
 
LIBERTÉ D'ACTION
 
L'Assemblée Générale Extraordinaire du 8 Octobre 1940 refusa l'adhésion à la nouvelle société l'Etoile Sportive Dignoise instaurée par le régime de Vichy.
 
CORSO DE LA LAVANDE
 
Sous l'impulsion du Président AUZET, les Cyclotouristes Dignois organisèrent le Rallye de la Lavande le 30 Juillet 1939 et dans leurs maillots neufs (bleu ciel, parements orange) participèrent au complet au premier CORSO de la LAVANDE du même jour en présentant un petit char « Les Géants de la Route » tracté par une triplette conduite par Lindo de FAZZIO. A treize autres occasions depuis les Cycles Dignois ont participé à cette belle fête locale.
 
 
LE CLUB CYCLOTOUBISTE DIGNOIS
N°142 de la FEDERATION FRANÇAISE DE CYCLOTOURISME
 
Après les heures sombres de la guerre et de l'occupation, à une époque où la bicyclette rendit d'immenses services, reprise régulière des sorties. Celles-ci étaient joyeuses, animées, la bonne humeur et la convivialité étaient de règle. Ceci n'a guère changé aujourd'hui. En 1946 (année où Raoul et André BARREAU créèrent le TOUR du CHAFFAUT) le CCT DIGNOIS s'affilia à la Fédération Française de Cyclotourisme avec le N° 142. Actuellement notre FFCT compte plus de 3100 sociétés. Le CCT DIGNOIS est donc une des plus anciennes sociétés de notre Fédération. Depuis cette date, trouvant une voie qui correspondait le mieux aux aspirations de ses membres le CCT DIGNOIS se consacra pleinement à cette excellente activité de plein air qu'est le cyclotourisme, sous toutes ses formes, dans ce «'Cyclisme » de « Plaisance » comme l'a si bien défini Jean BOBET.
 
Le CCT DIGNOIS a apporté à l'édifice fédéral 2 membres du Conseil d'Administration, 1 Président de Ligue, 3 Présidents de Comité Départemental, des Instructeurs et Moniteurs de Cyclotourisme. Il est le seul club dans l'hexagone à avoir organisé 3 manifestations d'ampleur nationale : Pâques-en-Provence en 1952 et 2002, la Semaine Fédérale en 1964, la Finale Nationale du Critérium du Jeune Cyclotouriste en 1980.
 
LE CALENDRIER - LES ORGANISATIONS
 
Une trentaine de sorties diverses est proposée chaque année aux membres du Club. Avec celles-ci la notoriété du CCT DIGNOIS a été assurée par une représentation et une participation de nos cyclos dans les grandes manifestations cyclotouristiques régionales, nationales et internationales, dans les concentrations de toutes sortes, dans les plus prestigieux brevets, raids, randonnées, dans les Semaines Fédérales, dans celles de l'A.I.T. (Alliance Internationale de Tourisme), dans les Voyages Itinérants, le Brevet de Cyclotourisme National, le Brevet des Provinces Françaises, la Journée Vélocio. Les randonneurs du Club ont accroché à leur palmarès les Paris-Brest-Paris , en Audax ou en Randonneur, les Diagonales de France, les Tours de France de l'U.S. Métro de Paris et le Tour de France Cyclotouriste FFCT, le Brevet Cyclo Montagnard Français, les Randonnées Mer-Montagne, le Brevet des 4 Vents d'Auvergne, le Brevet de Randonneur des Alpes, la Journée Vélocio, la Randonnée des Cols Pyrénéens, Calais-Brindisi, Léman-Méditerranée, Bordeaux-Paris, Paris-Roubaix, Hendaye-Cerbère, Hossegor-Venise, Milan-San Rémo, les Diagonales Suisses, les Transversales Italiennes, le Brevet Muletier Provençal, la Flèche Vélocio, les 40 Heures Vélocio, le Rallye Pascal, le Raid Digne les Bains - Bad-Mergentheim, Paris-Nice et bien d'autres encore... Toute la gamme des Brevets de 100, 150, 200, 300, 400, 600 et 1000 km ont été accomplis par des membres du CCT DIGNOIS depuis la création de celui-ci. Ils ont su « marquer » leur présence dans toutes ces manifestations. 1994, étape à Digne du Tour de France Cyclo.
 
Depuis sa création, chaque année organisation par le Club de la Concentration du 14 Juillet qui draine vers la capitale de la lavande entre 100 et 150 participants. Destiné à faire découvrir le Pays Dignois, le Brevet de l'Etoile des Alpes en était en 1998 à sa 7eme édition. Il complète cette journée du 14 Juillet.
Depuis 1961 organisation chaque année du Critérium National du Jeune Cyclotouriste, jeu sportif et éducatif destiné aux jeunes afin que ceux-ci découvrent de façon ludique toutes les richesses de la randonnée à vélo. Epreuves locales, départementales, régionales et les 13, 14 et 15 Juillet 1980 - épreuve nationale qui réunit à Digne les Bains 53 jeunes (20 filles et 33 garçons) sélectionnés dans les 22 ligues de la FFCT.
Les 12, 13 et 14 Avril 1952 organisation de la manifestation de PÂQUES-EN-PROVENCE à GAUBERT, qui a vu la participation de près de 600 cyclos, venus de toutes les régions de France. 50 ans plus tard, les 29-30 mars et le 1er avril, le club, sous la houlette de François MANENT, président, le club organisait de nouveau cette manifestation labellisée. Plus de 4 000 cyclotouristes sont venus pendent le trois jours à Digne-les-Bains et ont sillonné le Pays Dignois. Le jour de Pâques, le col d'Espinouse a été inauguré.
Du 1er au 9 août 1964, Digne les Bains recevait la SEMAINE FÉDÉRALE DE CYCLOTOURISME. 800 personnes y participèrent. La Randonnée des Gorges du Verdon lancée à l'occasion de la Semaine Fédérale, organisée depuis tous les 2 ans, en était le 31 mai 1998 à sa 18ème édition.
Une journée chère au cœur des Cycles Dignois est celle du TOUR DU CHAFFAUT (Souvenir Raoul et André BARREAU) en était le 4 Octobre 1998 à sa 53eme édition. Vous pourrez lire par ailleurs l'histoire de cette journée.
 
LES SEMAINES CYCLOTOURISTIQUES
 
Succès des différentes Semaines Cyclotouristiques auprès des membres du Club, organisées en Aveyron, en Bourgogne, en Corse (2 fois), dans le Vercors, en Allemagne à Bad-Mergentheim (ville jumelle de Digne-les-Bains), dans le Béarn et le Pays Basque. Après avoir reçu à Digne les Bains plus d'une centaine de cyclos de l'Union des Randonneurs de Flandre-Artois, de Lille, pour le 50eme anniversaire de leur Club pendant une Semaine en 1985, Semaine du Cinquantenaire du CCT DIGNOIS à LILLE en 1989. Une super semaine pour les Dignois dans le Nord, avec un temps superbe. Une journée en Belgique, une autre en Hollande. En vrac quelques souvenirs : Tournai et son petit train, le Col de la Croix Jubaru (99 m), l'arrivée au Mont Saint Aubert au son de l'ac­cordéon « La Marseillaise » s.v.p., la bière brune de la brasserie de Pipaix, Bruges, Arras, Saint-Amand, les Cap Gris et Blanc Nez, le début des travaux du tunnel sous la Manche, en face de nous les falaises blanches des côtes Anglaises, Liévin (et la Chti), la grande ferme de La Courte, le passage recherché pour les Dignois sur les pavés du Nord, l'île de Walcheren (les Cyclos Dignois perdus dans les polders dépannés par une vaillante Hollandaise), le Mont Cassel, le Mont des Cats, la « Carolus » du Monteberg, Vimy, Notre-Dame de Lorette... Et encore les Semaines en Aveyron ou dans les Charentes...
 
LES JEUNES - LES INSTRUCTEURS et les MONITEURS
 
Plusieurs membres du Club, Moniteurs et Instructeurs Fédéraux se sont particulièrement occupés des jeunes. Une «Ecole de Cyclotourisme» officieuse et ensuite officielle a fonctionné de nombreuses années avec tout ce que cela comporte comme abnégation et dévouement de la part des responsables bénévoles. Des voyages, « Semaine des Jeunes » en Corse et à Lucelle (frontière Suisse) ont particulièrement comblé les participants. Après une éclipse, une nouvelle «Ecole de Cyclotourisme» va voir le jour à l'occasion de 60eme Anniversaire du CCT DIGNOIS. Je me dois aussi de signaler que plusieurs fois nos instructeurs locaux ont été appelés directement du siège fédéral de Paris pour aller assurer un stage en Aquitaine ou dans le Centre de la France. Des jeunes ont été récompensés en se voyant offrir un voyage au Canada, en Autriche ou dans différents points de l'hexagone.
 
LES MARCHES
 
Actuellement en demi-sommeil, cette activité a connu à partir de 1975 et pendant une vingtaine d'années un certain succès. Citons quelques-unes de ces journées ou demi-journées pédestres : lere Marche des Cyclos sur le Tour du Chaffaut, amélioré avec contrôle aux Grillons et retour par la forêt domaniale, avec 24 participants. Le nombre entre parenthèses à la fin de chacune des sorties donnera le nombre de présents. 1976, sortie sur Châteauredon, Piste dans le bois jusqu'à St-Jurson, Le Chaffaut, Digne (27) ; 1977, sortie sur la Maison natale de Pierre Gassendi par le Vallon du Rouveiret, Champtercier et retour par Courbons (20) ; 1978, sortie sur Les Dourbes, Le Villard (30 cm de neige par endroits entre ces deux villages) (28) ; 1979, sortie sur les Crêtes Dignoises par le Tivoli, les Hautes-Sièyes, la route de la Télé, le Pont des Arches, les Chapelles de la Croix et de St-Vincent (27) ; 1989., sortie sur les Boucles de Gaubert (23); 1981, sortie sur Le Villard et Les Dourbes (32) ; 1982, sortie sur la Maison Forestière du Cousson (24) ; 1983, sous la pluie et la neige, sortie sur Chabrières, les Bréguières, Entrages et Digne (14) ; 1984, le même parcours à l'envers avec encore un peu de neige ; 1985, sortie sur Norante, Chaudon, les cols du Corobin et de Pierrebasse, passage de la vraie Route Napoléon jusqu'à l'Oratoire d'Entrages et Digne (32) ; 1986, encore la neige, sortie sur Gaubert, retour par la digue, le pont du Sud, le Rouveiret, Courbons (19) ; 1987, 2eme Tour du Chaffaut, amélioré par Les Grillons (contrôle ravitaillement) Le Chaffaut, chez les frères Barreau (contrôle boissons) Saint-Jurson (super contrôle casse-croûte), Saint-Pierre de Gaubert, le Plan de Gaubert (re-casse-croûte) et Digne-les-Bains (Clairette à l'arrivée) (38) ; 1988, sortie sur Courbons, Chemin de la Grande Bigue du Siron, le Jas de Chabrier, le vallon de Tauze, le sentier de Caguerenard (28) ; 1989, sortie sur le vallon de Richelme, la Maison Forestière du Cousson, le sentier de Caramentran; 1990, sortie sur Saint-Joseph de la Pérusse par l'Escale, Volonne, retour par Beaucouse (32) et Brevet Audax des 25 et 50 km aux Mées ; 1991, sortie sur pistes et sentiers à l'Ouest du Chaffaut (24); 1992, sortie sur pistes et sentiers autour de Saint-Jurs (19); 1993, les Calanques de Marseille (52); 1994, sortie sur Creisset (neige) (31) ; 1995, à nouveau Le Villard et Les Dourbes (15) ; 1996, Les Chatières, Courbons, Digne (13) ; 1997, Le Villard et retour (9). Ci-dessus est l'essentiel des sorties de printemps. A l'automne également de nombreuses sorties ont été organisées, les plus marquantes sont les Gorges du Verdon par le sentier Martel; Digne - Thoard par le G.R. et le Col de la Croix; Digne - Tartonne avec la traversée de la Barre des Dourbes; Digne - Barrême par Chaudon et la vraie Route Napoléon; les Gorges de St-Pierre; les Cadières de Brandis; le Contadour; le Poil...
 
LE CYCLO-DIGNE
Le Président Gérard MEUNIER a créé et lancé le bulletin du CCT DIGNOIS « LE CYCLO-DIGNE». Heureuse initiative en 1992. Amis Cyclos conservez précieusement celui-ci. Au fil des numéros il devient les archives du Club. 26 numéros à ce jour. Le CCT DIGNOIS possède un Livre d'or, consultez le N° 19 vous saurez tout sur celui-ci. Connaissez-vous la Chanson Marche des Cyclos Dignois «SERRONS LES CALEPIEDS» ? Non, consultez le N° 9. Dans ce même N° Gérard a relaté ce que l'on a appelé «le dernier coup du Grand BARREAU», le LEGS que celui-ci a fait à notre association et qui a abouti, après bien des démarches, des soucis, des espoirs, au siège qui nous abrite la «Salle Raoul et André BARREAU». Heureuse conclusion d'une affaire qui a duré 4 ans.
 
LES DIAGONALES ET LES EURODIAGONALES

LES PRÉSIDENTS
Cinq Présidents ont mené à bien la destinée du CCT DIGNOIS, chacun à leur manière, avec des caractères différents, avec la volonté d'être efficace et de bien faire. Ils y ont réussi puisque cela fait 60 ans que cela dure.
Irénée AUZET - 18 Juillet 1939 - 16 Décembre 1948.
André BARREAU -16 Décembre 1948 - 29 Décembre 1949.
André EXUBIS - 29 Décembre 1949- 19 Décembre 1991.
Gérard MEUNIER - 19 Décembre 1991-14 Décembre 1997.
François MANENT - 14 Décembre 1997
 
 
                                                               André EXUBIS
Président d'honneur du CCTD, du CODEP 04 et de la Ligue de Provence-Alpes
Je remercie André EXUBIS, pour cet historique du club, paru dans le bulletin spécial 60ème anniversaire en 1999

André Barreau, président du 16 décembre 1948 au 29 décembre 1949

André EXUBIS, président du 29 décembre 1949 au 19 décembre 1991